Vos solutions globales en automatisme et gestion d'énergie

23
décembre
2019

Automatique et Industrie truste les podiums

BREF ECO AUVERGNE RHÔNE-ALPES, 18 décembre 2019

"La société Automatique & Industrie [...] termine l'année 2019 en beauté. Ce spécialiste de l'ingénierie industrielle et du logiciel en automatisation a été primé lors de plusieurs événements récompensant les acteurs innovants de la région, après le prix Open innovation de GE Renewable Energy reçu le 5 décembre  dernier. Lauréate des dernières Victoires du Capital Humain à Lyon, AI a été primée pour son développement qui s'appuie sur l'originalité de son mode managérial, sa gestion des RH, ainsi qu'une politique RSE engagée au service d'une croissance maîtrisée. "Chaque année, nous souhaitons aller plus loin dans notre démarche RSE, explique Eva Peraldo, directrice du développement humain. Partant du principe que la santé de nos employés est déterminante pour la bonne santé de notre entreprise, nous avons lancé en cette année une grande étude interne avec le cabinet Nacéol." [...]

 

10
décembre
2019

Automatique et Industrie remporte un prix

Les Affiches de Grenoble et du Dauphiné, le 20 décembre 2019

"Automatique & Industrie [...] a été récompensée à l'occasion du premier Open Innovation Challenge organisé par GE Renewable Energy. Le trophée a été remis par Pascal Radue, président et CEO, hydro solutions at GE Renewable Energy, le 5 décembre, au Totem de la French Tech in the Alps de Grenoble. Automatique & Industrie a été primée dans la catégorie "Machine learning et algoritmes", pour sa technologie brevetée Tideme (traitement intelligent des données énergétiques manquantes ou erronées, une solution logicielle utilisant l'intelligence artificielle pour détecter et reconstruire automatiquement et sans paramétrage, les données manquantes ou erronées, notamment dans le domaine énergétique. Le projet Tideme, qui a démarré en 2016, est soutenu par l'Ademe."

10
novembre
2019

Chez Automatique et Industrie aller encore plus loin

Le Dauphiné Libéré, le 29 octobre 2019

"En août 2014 était promulguée la loi sur l'égalité réelle entre femmes et hommes. En 2015, Automatique et Industrie, basée à Saint-Jean-de-Moirans, signait un accord d'entreprise sur l'égalité. Un sujet qui a suscité débats et interrogations entre Pascal Mioche, président et Eva Peraldo, directrice du développement humain et initiatrice de la démarche. [...]

Egalité mais aussi équilibre

Si l'égalité semble ici être une évidence, un autre point est au coeur des préoccupations de l'entreprise : l'équilibre. [..] "Notre entreprise s'adapte afin que les sphères professionnelles et personnelles soient compatibles, et ce qu'il s'agisse des femmes, ou des hommes" poursuit Eva peraldo. "Créer du bien être se répercute directement sur l'entreprise. La relation de confiance et l'échange s'établissent, la seule condition est qu'il y ait une vraie responsabilité des deux côtés. "

Un positionnement dont ont pu bénéficier de nombreux salariés. "Des circonstances familiales, mais aussi l'arrivée de ma petite fille m'ont poussée à aller vers le télétravail, explique Marion poix, leader technique, intégrée à l'entreprise depuis 2013. "Nous avons beaucoup échangé, et les choses ont été actées dès mon congé parental. J'ai pensé à quitter l'entreprise pour me rapprocher de mon domicile...J'ai même été démarchée par une autre entreprise, qui s'est révélée très peu ouverte à des aménagements liés à la vie familiale ! J'ai, bien sûr, décliné l'offre ! ici, j'ai été écoutée et entendue, une grande confiance mutuelle s'est établie et les choses se sont organisées de façon assez évidente grâce au dialogue et à l'anticipation... Alors, on est forcément plus motivé! J'ai remarqué que dans d'autres entreprises ces questions posent problème. le congé parental, notamment pour les hommes est loin d'être naturel pour certains employeurs. Dans l'entreprise, des pères en bénéficient sans rencontrer d'obstacles, je trouve que cela démontre bien la philosophie d'Automatique et Industrie."

 "Et l'un de ces pères, c'est Emmanuel Perrin, lui aussi leader technique, présent dans l'entreprise depuis 10 ans. "Lorsque je suis arrivé, je n'avais qu'un enfant, j'en ai aujourd'hui quatre. L'évolution du congé parental m'a permis de prendre la place de mon épouse auprès des enfants, ce dont j'avais très envie. Je suis heureux d'avoir cette chance, de voir ma famille évoluer. J'avais déjà échangé avec mon employeur sur ce sujet. Ma demande a été immédiatement acceptée, et tout a été fait pour que les choses se passent au mieux. Côté professionnel, je suis en pleine évolution, j'aborde les métiers de la recherche et du développement, ce qui était mon souhait."

Auteure : Emilie Brochier

24
octobre
2019

AI sélectionné pour participer au programme Accélérateur Transition Énergétique

PV-Magazine.fr, le 23 octobre 2019

"Bpifrance et l’ADEME lancent l’Accélérateur Transition Énergétique

Lire la suite...

21
octobre
2019

GRENOBLE INP–ENSE3 : 3 PARRAINS POUR LA NOUVELLE PROMOTION, UNE PREMIÈRE

Industrie-Mag.com, Le 10/10/2019,

"Automatique & Industrie, Groupe BRL et Urbasolar signent un contrat de partenariat avec Grenoble INP – Ense3 à travers la Fondation Grenoble INP...

La nouvelle promotion de l’école d’ingénieurs Grenoble INP – Ense3 sera conjointement parrainée par trois entreprises, Automatique & Industrie (automation), Groupe BRL (eau et environnement) et Urbasolar (solaire photovoltaïque) sur une durée de trois ans.

Ce partenariat, via la Fondation Grenoble INP, va permettre à tous les étudiants de l’école de découvrir en profondeur le fonctionnement, les opportunités de carrière et les métiers proposés par les partenaires. Il se concrétise tout d’abord par un premier événement phare : la Journée des Parrains le 1er octobre 2019.

Le parrainage de promotion se concrétise par différents événements qui viennent rythmer les trois ans de formation des futurs ingénieurs. Ces manifestations stimulent la créativité des étudiants en favorisant l’innovation et l’approche des problématiques concrètes des entreprises.

Séminaire de créativité, challenge innovation et hackathon sont au programmes, ainsi que des visites de sites.

Véritable coup d’envoi de ces trois années de partenariat, la journée des Parrains a lieu le 1er octobre, l’occasion pour les étudiants de Grenoble INP – Ense3 de découvrir les opportunités de carrières, les métiers et les offres de stage d’Automatique & Industrie, de BRL Groupe et d’Urbasolar lors de présentations et de discussions dans un cadre privilégié."

Lire la suite...

07
juin
2019

Challenge mobilité 2019 : un salarié se rend au travail en tracteur pour enfant

Le Dauphiné Libéré, Le 06/06/2019

"Ce 6 juin, c’est la journée du challenge mobilité dans les entreprises de la région. Dans le Pays Voironnais, ce défi, pour faire la promotion des moyens alternatifs à la voiture individuelle, a été suivi dans l’entreprise Automatique et Industrie, avec ses voisins Rossignol et Cetup, dans la zone économique de Centr’Alp"

"Chez Automatique et Industrie, 50% des salariés ont participé. Et 65% d’entre eux sont venus en mobilité dite active, c’est-à-dire en courant et à vélo. Cette journée est aussi l’occasion de faire la fête en se parant notamment de beaux déguisements. Ce jeudi matin, Batman et deux reines de Cœur d’Alice au Pays des Merveilles ont participé au défi."

"Florent, l’un de nos salariés, nous a tous épatés en partant de Grenoble à 5 heures du matin pour venir au bureau en tracteur pour enfant ! Il avait la panoplie complète : le doudou, la chemise à carreaux, le brin de paille à la bouche. Assis sur le tracteur entre Grenoble et Saint-Egrève, il a rejoint son collègue Loïc à Saint-Egrève et ils ont fait une portion de route ensemble en courant, puis fin du parcours de nouveau assis en pédalant ! Arrivée triomphale au petit déjeuner interentreprises de Centr’Alp2! [...]"

Lire la suite...

26
décembre
2018

AI et ES ne font plus qu'un

Au 1er janvier 2019, Automatique et Industrie et Euro System 4.0 fusionnent et ne sont plus qu'une et même société nommée Automatique & Industrie.

Ayant un même métier avec des expériences et expertises complémentaires, les deux équipes travaillent ensemble depuis 2 ans maintenant et ont donc appris à se connaître.

C'est donc naturellement qu'elles se rejoignent aujourd'hui.

04
décembre
2018

AI soutient la grande collecte annuelle de la Banque Alimentaire de l'Isère

Le Dauphiné Libéré, le 30 novembre 2018

"L'entreprise Automatique & Industrie, basée à Saint-Jean-de-Moirans, a une grosse "démarche de responsabilité sociétale, dans le sens de la bienveillance en interne et en externe" note Eva Peraldo, directrice du développement humain, un intitulé de poste "choisi par les salariés". Cela donne le ton.

Pas étonnant alors, que cette entreprise ait choisi d'offrir un coup de main à la Banque alimentaire. En effet, cinq salariés (sur 97) sont ce matin au siège de l'association à Sassenage pour aider les bénévoles à la grande collecte annuelle. Tout en étant rémunérés normalement par la société. "Ils sont volontaires et nous (car j'en fais partie) sommes ravis. Nous allons covoiturer pour moins polluer et le salarié qui habite Grenoble s'y rendra à vélo". Une démarche, on vous dit ! Ce n'est pas la première fois qu'Automatique & Industrie tend la main à la BAI. "L'année dernière, nous avions financé le spot publicitaire à la radio. Et durant l'année, nos salariés peuvent s'y rendre ponctuellement quelques jours. A chaque fois ils sont très heureux de s'être sentis utiles et d'avoir pris l'air".

"On est enthousiastes !" Pourtant c'est très éloigné  de notre métier : programmation de logiciel, test, mise en service du logiciel dans de grosses structures tels que les hôpitaux, aéroports..." [...] et même s'il existe un abattement fiscal de 60%, il reste 40% qui "auraient pu être utilisés autrement, rentables sur l'affaire". Le bénéfice est parfois ailleurs."

Auteure : Katia Aurard

06
novembre
2018

ISO 50001 : mettre en cohérence les pratiques et la stratégie

 

ENERGIE Plus, le 1er novembre 2018, (extraits de l'article)

"La norme de management de l'énergie ISO 50001 a fait peau neuve en août 2018. Outre une architecture calquée sur celle des grandes normes de systèmes de management, elle apporte des évolutions majeures sur la collecte des données énergétiques et la mesure de l'amélioration de la performance énergétique. [...]

"Les changements les plus importants apportés dans la version 2018 de l'ISO 50001 concernent les données", témoigne Matthieu Bourgain, responsable solutions performance digitale chez Automatique & Industrie et expert dans la commission de normalisation. Sur ce sujet, plusieurs paragraphes ont été clarifiés et deux sont apparus : ils ont trait aux notions de situation énergétique de référence et d'indicateurs de performance énergétique, à la planification de la collecte des données et à la mesure de l'amélioration continue de la performance énergétique. La situation énergétique de référence remplace la notion de "consommation de référence", et prend en compte des "facteurs pertinents", qui évoluent dans le temps et des "facteurs statiques" qui doivent être revus en permanence. "Auparavant, l'industriel pouvait par exemple établir sa consommation de référence en se basant sur celle du même mois de l'année précédente. Désormais, il doit revoir la situation énergétique de référence et les indicateurs de performance à chaque évolution des facteurs pertinents et statiques qui influent sur les consommations", décrit Matthieu Bourgain. [...]

La collecte et la gestion des données telles qu'elles sont demandées par la norme dans sa version 2018 vont impulser dans les organisations une adaptation des outils, pour compiler un nombre croissant de données, mais aussi pour éviter les problèmes de qualité des données. [...] "On rencontre chez les industriels un problème de données manquantes, ou de données aberrantes. C'est pourquoi nous venons de terminer le projet TIDEME, subventionné par l'Ademe. Il s'agit d'un algorithme breveté d'intelligence artificielle qui détecte les données aberrantes ou manquantes et propose automatiquement une reconstruction, indique Matthieu Bourgain. [...]"

Auteure : Pauline Petitot

Lire plus 

 

28
septembre
2018

Le bien-être du salarié

Le Dauphiné Libéré, 7 septembre 2018,

"[...] Pascal Mioche dirige l'entreprise Automatique & Industrie (AI) depuis 2006. Il est également président de l'Association des entreprises de Centr'Alp. Pour lui le bien-être au travail est une question essentielle. [...]. C'est avant tout être en confiance, être intégré dans une équipe,avoir des projets, définit-il. Le baby-foot et le siège relaxant dans la salle de repos y contribuent. Ce n'est pas que ça. c'est un ensemble. 

Il en fait l'expérience au quotidien dans son entreprise. Qui est pour lui "un laboratoire". Les choses se sont mises en place petit à petit. Il n'y a pas de méthode. Mais dès le départ, j'ai donné une vision : où veut-on aller ? J'ai aussi affiché des valeurs, comme l'esprit d'équipe, le droit à l'erreur. Elles se ressentent dans le recrutement. On ne fait pas passer de tests techniques. on recrute beaucoup au feeling. Il faut que le futur salarié soit "AIcompatible", qu'il ait envie de partager, de grandir avec l'équipe. Automatique & Industrie a également rédigé une "charte de l'innovation", où il est écrit que les expériences de tout le monde sont importantes. Pour M. Mioche, les effets ne sont que positifs. C'est u outil de performance. lorsque les salariés se sentent en confiance, ils s'investissent d'avantage. Même pour le patron, les effets sont bénéfiques. Il y a une sensation de liberté : l'entreprise fonctionne toute seule sous l'impulsion de tout le monde. [...]"

Auteure : Karine Bonnet